Beaucoup de Casteljalousains connaissent le nom de La Bigorne

mais rares sont ceux qui savent qui il était réellement


Par manque de documents historiques,

c’est une version quelque peu romancée de son aventure

que je vais vous conter…

* Si vous avez en votre possession des documents historiques sur cette épisode de la vie d'un casteljalousain, n'hésitez pas à m'en faire part

 

Au large de Madagascar, sur la côte est,
se trouve une petite ïle

C’est l’île Sainte Marie…

 

Située à proximité des voies maritimes
empruntées par les grands navires de la Compagnie des Indes,

pourvue de baies et de criques protégées des tempêtes,

Sainte Marie était un véritable paradis

Sa situation priviligiée lui valut de devenir, très rapidement un repaire pour les forbans

Vers 1700, on y comptait une vingtaine de vaisseaux de pirates et un millier de forbans !

Pour conserver leur tranquilité, tous ces pirates entretenaient de bonnes relations avec la population locale

Parmi ces forbans, l’un d’entre eux, Thomas Tew s’éprit de la fille d’un chef de Sainte Marie.

De leur union naquit un enfant Ratsimilaho qui réussit à s’imposer sur les autres chefs de tribus,
Il i devint roi de Sainte Marie, sur laquelle il régna jusqu’à sa mort en 1750

 

Alors que, en plein milieu de l’Océan Indien,

les journées s’écoulaient, paisibles et inscouciantes,

ponctuées par le va et vient des pirates, leurs courses au Trésor et leur duels......

suite >>>

Accueil